Archives par étiquette : appropriation de l’information

Quelle influence des bibliothèques, en tant que dispositifs éducatifs et informationnels, dans l’acquisition des savoir-être ?

Présentation

D’avril à juillet 2017, l’URFIST de Rennes, structure porteuse du GRCDI, a eu le plaisir d’accueillir dans ses murs Marcos de Passos, doctorant brésilien de l’Université de São Paulo.

L’origine (lointaine) de ce séjour doctoral est à chercher dans… les « Douze propositions pour un curriculum info-documentaire » du GRCDI ! En effet, en 2014-2015, les professeurs brésiliens Edmir Perrotti, acteur engagé depuis longtemps dans la recherche sur la culture de l’information au Brésil (il est notamment à l’origine du courant de recherche dit de « l’infoeducaçao »), et Ivete Pieruccini, co-responsables du laboratoire COLABORI, avaient eu connaissance de l’existence et des travaux du GRCDI. Après une prise de contact, ils m’avaient invité pour un séjour de recherche à São Paulo d’une semaine, en novembre 2015. Un accueil formidable, de nombreux contacts, plusieurs conférences, des découvertes et des rencontres passionnantes avaient rythmé ce séjour très court et très intense, au cours duquel j’ai pu faire connaissance avec l’équipe de chercheurs et de doctorants du COLABORI, dont Marcos de Passos. Un partenariat franco-brésilien très fructueux  s’est alors noué à ce moment-là autour de la culture de l’information, entre le COLABORI d’une part et le GRCDI et l’URFIST d’autre part.
Un an plus tard, en novembre 2016, c’était au tour de la partie française de recevoir les collègues brésiliens, à l’occasion du Colloque final de l’ANR Translit, les 7 et 8 novembre 2016. Edmir Perrotti et Ivete Pieruccini étaient invités en France pour un séjour d’une semaine. Edmir Perrotti est intervenu à une table ronde du colloque de l’ANR, sur l’international, et les deux professeurs brésiliens ont pu rencontrer, à Paris puis à Rennes, plusieurs chercheurs français impliqués dans le champ des cultures de l’information.  Un séjour également très riche de rencontres, qui a renforcé nos relations et encouragé plusieurs projets. Parmi ceux-ci figurait l’organisation d’un séjour doctoral à Rennes de Marcos de Passos, doctorant travaillant sous la direction d’Ivete Pieruccini.

Ce séjour rennais s’est donc déroulé pendant plus de trois mois, au cours desquels Marcos de Passos a pu rencontrer les chercheurs du GRCDI (il a participé à deux réunions de travail du groupe), établir des contacts avec d’autres chercheurs, se former dans les stages de l’URFIST et découvrir la réalité française de la recherche dans le domaine des cultures de l’information.
Lors de la première réunion du GRCDI, le 5 mai 2017, Marcos a présenté ses travaux et sa problématique de thèse, et l’idée nous est venue ensuite d’en faire un texte plus abouti. Avec l’aide de Gildas Dimier (qu’il en soit ici remercié !), le texte écrit par Marcos a été corrigé et révisé en français, et j’ai le plaisir de le mettre en ligne sur le Carnet du GRCDI. Au-delà de l’exposé du contexte et de la problématique de thèse de Marcos, ce texte est aussi un témoignage vivant sur la réalité brésilienne et sur les approches spécifiques de la culture de l’information, en vigueur au pays de Paulo Freire. La notion d’appropriation de l’information y tient une place centrale.

Bonne lecture !
Alexandre Serres

____________________________________________________________________________

Quelle influence des bibliothèques, en tant que dispositifs éducatifs et informationnels, dans l’acquisition des savoir-être ?

Marcos Paulo de PASSOS,
doctorant, Université de São Paulo (USP), Brésil

Nous nous proposons d’examiner la relation entre les dispositifs éducatifs et informationnels, comme les bibliothèques, et l’acquisition de « savoir-être », au regard des processus et des dynamiques que ces dispositifs exercent dans l’appropriation de l’information. A cet effet, nous fondons notre analyse proche du concept de « savoir-être », selon la terminologie employée dans la littérature francophone, qui implique une dimension axiologique des apprentissages, dont la relation au savoir participe de la construction d’attitudes et de valeurs chez l’individu.

Notre proposition d’étude trouve son origine dans deux expériences professionnelles, en qualité de bibliothécaire dans le Centro Educacional Unificado (CEU) de São Paulo (photos 1 et 2) et de doctorant dans l’Estação do Conhecimento Einstein (ECE) du quartier de Paraisópolis (photos 3 et 4), l’un des plus pauvres de cette même ville.

Continuer la lecture