Séminaire 2009

Séminaire du 11 septembre 2009 :
Territoires de la culture informationnelle, approches du curriculum

Matinée : 10 h – 12 h 45 : Culture informationnelle : « Information, informatique, médias : quelles convergences ? »

  • Eric Bruillard :
    Professeur des universités en Informatique, UMR STEF ENS Cachan – INRP ;
    « Informatique et culture informationnelle (support Ppt ).
    L’informatique n’est pas une discipline scolaire en France. Pourtant, la place croissante de l’informatique dans la majorité des activités humaines rend cette absence de plus en plus problématique.  Une approche par compétences autour des TIC ou TUIC est actuellement en cours, mais elle fait l’impasse sur les questions de conceptualisation. Une pratique limitée serait susceptible de permettre aux élèves de développer les compétences utiles. De nombreuses études montrent que ce n’est pas le cas. Se pose alors la question d’une part de préciser ce que peut recouvrir l’informatique en tant que champ disciplinaire et d’autre part ces relations avec d’autres disciplines scolaires. Cette présentation tentera de préciser ce que l’on peut entendre par informatique actuellement et d’étudier la place qu’elle pourrait prendre dans le champ scolaire, en discutant notamment de la culture informationnelle en lien avec l’instrumentation informatique.
  • Odile Chenevez :
    Formatrice CLEMI Aix-Marseille, IUFM de l’Université de Provence ;
     » « Didactique des médias et démarche d’enquête » (fichier .doc)
    L’éducation aux médias telle qu’elle est recommandée aujourd’hui par de nombreuses instances internationales s’inscrit de manière spécifique et cohérente comme l’une des composantes de l’information literacy. Un objet commun aux trois composantes, « l’éducation au média internet », reconnu comme nécessaire dans les curriculums scolaires, oblige d’ailleurs à cette cohérence sans rompre l’équilibre ternaire de l’approche. Une didactique de l’information – en tant que « news » –, se doit par exemple d’éclairer à l’aune du rapport à l’actualité, et dans leur tension dialectique, certaines notions comme celles de fiabilité ou de pertinence. Par ailleurs, la proximité du champ de l’éducation aux médias avec le champ praxéologique du journalisme peut rendre productive une transposition scolaire de l’enquête journalistique. Une telle transposition pourrait bien concerner les champs connexes. On s’appuiera sur les notions de parcours d’étude et de recherche (PER), de dialectique des médias et des milieux et d’enquête co-disciplinaire construites dans la théorie anthropologique du didactique (TAD) de Yves Chevallard.

Après-midi : 14 h 30 – 17 h : Didactique de l’information : « Quelle didactique pour quel curriculum ? »

  • Pascal Duplessis :
    Professeur-documentaliste, formateur IUFM des Pays de la Loire : « Quelle entrée dans le curriculum de l’Information-documentation ? Le point de vue de trois acteurs : l’institution, la profession, la recherche »
    L’arbitrage qui attend tôt ou tard l’institution l’engage à privilégier un rapport particulier au savoir, rapport que devra traduire le modèle pédagogique préconisé. Différentes entrées sont possibles, classiques ou novatrices, qui privilégient tantôt les contenus, tantôt les compétences, tantôt les situations. Des tensions peuvent apparaître alors entre les contraintes institutionnelles, les  manières de faire de la profession et les recherches issues des sciences de l’éducation. Assurément, une articulation doit être trouvée entre l’entrée curriculaire et l’approche (plurielle) de la didactique de l’information-documentation. L’analyse de l’objet scolaire et de ses particularités ne peut-elle pas constituer la pierre angulaire de cet édifice ?
  • Agnès Montaigne :
    Professeur-documentaliste, formatrice, IUFM de Haute-Normandie :
    « Gradation, progression des apprentissages quelques questions dans une perspective curriculaire autour de l’exemple du document technique  » (fichier .doc)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *