Présentation

Qu’est-ce que le GRCDI ?
Le Groupe de Recherche sur les Cultures et la Didactique de l’Information est un groupe de recherche réunissant une quinzaine de membres (enseignants-chercheurs, doctorants, formateurs d’ESPé, professeurs-documentalistes, conservateurs de bibliothèques), des régions du Grand Ouest. Il est porté par l’URFIST de Rennes.

Quelles sont ses thématiques de recherche ?
Conformément à son sigle, le GRCDI s’est fixé un double objectif de recherche et de travail sur ces deux thématiques :
– la culture informationnelle ou de l’information : comment la définir, quelles sont ses finalités, ses frontières, quels contenus recouvre-t-elle, de quels enjeux est-elle porteuse, quelles sont ses questions vives, ses limites…
– la didactique de l’information, notamment les questions liées à l’élaboration d’un curriculum documentaire, en s’intéressant plus particulièrement à trois approches curriculaires : la constitution d’un corpus des concepts et savoirs informationnels, l’élucidation des représentations relatives aux notions info-documentaires, les démarches pédagogiques spécifiques à l’enseignement info-documentaire, dans les enseignements secondaire et supérieur.
Ces deux thématiques sont pour nous indissociables et l’affirmation forte de ce lien constitue l’un des principaux postulats de notre réflexion collective.

Quels sont ses objectifs ?
Le GRCDI vise quatre objectifs :
– la mutualisation des travaux de recherche de ses membres, l’échange d’informations sur l’actualité des cultures de l’information ;
– le développement de la réflexion collective sur les cultures et la didactique de l’information, notamment par l’organisation de séminaires, de journées d’étude… ;
– l’élaboration d’outils permettant d’alimenter la didactique de l’information (curriculum info-documentaire, contenus de formation, concepts info-documentaires…) ;
– l’élaboration de rapports, de textes de propositions, destinés au milieu des professeurs documentalistes et aux instances de décision de l’Education Nationale, pour faire avancer la prise de conscience des enjeux éducatifs des cultures de l’information.

D’où vient-il ?
Il a été créé en janvier 2007, à l’initiative de l’URFIST de Rennes, en étroite liaison avec l’ERTé « Culture informationnelle et curriculum documentaire ». L’idée de créer un groupe de recherche inter-régional est venue d’un triple constat :
– depuis les années 2000, plusieurs travaux, parfois de dimension nationale, étaient menés dans les régions du Grand Ouest autour de la question des savoirs info-documentaires et de la culture informationnelle : dans l’enseignement secondaire (avec les travaux de Pascal Duplessis et Ivana Ballarini, à Angers, sur le référentiel de notions et le « Dictionnaire de didactique documentaire », ceux menés dans les ex-IUFM de Rouen et Caen sur les concepts documentaires, les réflexions de Jean-Louis Charbonnier à Nantes sur la nécessité d’un enseignement de la documentation…) et dans l’enseignement supérieur (avec le projet METAFOR de l’URFIST de Rennes, l’implication de longue date de l’URFIST dans la réflexion sur les contenus de la formation des étudiants) ;
– en 2007, la plupart de ces personnes participaient depuis trois ou quatre ans, à des projets et groupes de travail nationaux communs, comme l’ERTé « Culture informationnelle et curriculum documentaire » et le Groupe de travail FADBEN sur les « notions essentielles en information-documentation » ;
– enfin, plusieurs de ces personnes étaient alors engagées, en Bretagne et Pays de la Loire, dans des parcours de recherche (Master 2, thèse), autour de thématiques voisines, liées à la culture informationnelle et à « l’information literacy ».

Pour toutes ces raisons, il nous a paru à la fois naturel et intéressant de pouvoir faire le point, capitaliser, mutualiser et développer ce riche ensemble de travaux, de projets, de réflexions autour de la didactique et de la culture de l’information. Le GRCDI est né de ce besoin de mutualisation et il n’a cessé depuis de se développer et de se renouveler.
Le groupe a été financé pour son fonctionnement par l’ERTé (de 2007 à 2008) et par l’URFIST de Rennes, qui en est toujours le support matériel. Il regroupe actuellement (en août 2015) 14 membres actifs et 4 membres associés (cf liste des membres).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *